EESI – Journée d'étude Spectres ! - Fantômes sympathiques et spectres traumatiques dans la bande dessinée

Partagez : Facebook Twitter

Date : mardi 7 juin 2011 de 9h30 à minuit
Lieu : Auditorium du Musée de la bande dessinée (Chais Magelis / Quai de la Charente à Angoulême)
Journée d’étude organisée par les étudiants du Master BD de l’EESI avec Lucie Campos et Thierry Smolderen en partenariat avec la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image et l’Université de Poitiers.

L’image fixe-t-elle le spectre ? Marqué par son affiliation à un autre monde, celui des morts et du passé, le spectre se définit aussi par l’inconstance des rapports qu’il entretient avec le monde visible. Lorsque la bande dessinée s’empare de la figure du spectre, elle lui applique ses règles de représentation, ses dispositifs de narration, son rapport au temps.

Que devient alors le spectre, arraché à son temps et fixé dans des images ? Quelles fonctions prend-il dans le récit ? Assujetti au système de la bande dessinée, un spectre devient-il un bon fantôme ? Perd-il son aura ? Perd-il de son pouvoir ? Gagne-t-il d’autres propriétés ?